En savoir plus sur le déménagement gaz

Comme tout déménagement, celui du gaz nécessite un certain nombre de démarches à suivre. L’observance des étapes et conseils présentés ici vous permettra de faire un déménagement en toute quiétude.

Les démarches avant le déménagement

Vous souhaitez en savoir plus sur les étapes d’un déménagement gaz ? Sachez que vous devez tout d’abord résilier l’ancien contrat au plus tard le jour de votre départ. Pour cela, contactez votre fournisseur par téléphone ou par courrier. Si vous quittez l’ancienne maison sans la résiliation de votre contrat, vous serez toujours facturé même après déménagement. La résiliation ne coûte absolument rien.

Les démarches lors de l’emménagement dans le nouveau logement

Le respect scrupuleux des étapes suivantes revêt une grande importance pour intégrer le nouveau logement sans ennuis.

En savoir plus sur le déménagement gaz

La souscription d’un nouveau contrat

Vous pouvez trouver un nouveau fournisseur qui répond mieux à vos besoins pour établir un nouveau contrat, puisqu’il n’est pas possible d’utiliser une ancienne offre dans une nouvelle habitation. Le compteur de gaz portera donc votre nom si vous entamez les démarches 8 semaines avant le déménagement.

Si votre nouveau logement n’avait jamais été habité, le raccordement au réseau de gaz à GRDF doit précéder la souscription. À cet effet, quelques informations sont indispensables. Il s’agit, entre autres, de l’adresse du logement, de la capacité du compteur demandé, de vos coordonnées personnelles.

Les informations et pièces utiles pour la souscription

Il s’agit, notamment, du nom et du numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) de l’ancien occupant du logement ; de votre Relevé d’Identité Bancaire, puis du relevé du compteur de gaz le jour du déménagement. Par ailleurs, l’intervention d’un technicien GRDF peut s’avérer obligatoire pour le relevé du compteur. Cette intervention est facturée.

Choix du fournisseur de gaz

Le plus ancien et le plus connu des fournisseurs de gaz est Engie. Cependant, il existe une multitude de fournisseurs et vous êtes libre de choisir celui que vous préférez. En dehors des prix et de la qualité des services qui varient d’un fournisseur à un autre, les autres paramètres (qualité du gaz et coût des opérations de dépannages) dépendent de GRDF.

Autres conseils supplémentaires

Lors de l’ouverture du compteur, votre présence n’est pas toujours exigée. Mais si l’accès est limité par un verrou, vous êtes tenu d’être présent. En effet, cela permet d’éviter un deuxième déplacement du technicien (ce qui est payant).

Le nouveau type de compteur connecté Gazpar ne nécessite pas un relevé. Il s’agit d’un compteur intelligent qui transmet les données au fournisseur de manière automatique sans présence physique d’un technicien. Il est vrai que l’emplacement du compteur n’est pas fixe (il dépend du type de logement), mais il est souvent placé à l’extérieur.

D’autre part, GRDF reste le seul qualifié pour intervenir et ouvrir un compteur de gaz. En cas de changement d’adresse, même si le fournisseur est maintenu, le paiement des frais de mise en service est obligatoire. Ces frais sont invariables d’un fournisseur à un autre, car ils sont fixés par GRDF. Les bénéficiaires du chèque énergie, quant à eux, ne sont pas astreints au paiement de ces frais.

Written by Clément Rodrier